BEHIND : une danse dont vous êtes le héros (2010)

BEHIND Julie TaxilLa danse doit-elle être clairement visible par le public pour exister ? A-t-on besoin de VOIR la danse ? Devant un large panneau qui ne laisse paraître qu’une série d’indices sur la pièce, le public se fait sa propre chorégraphie, sa propre histoire, un peu comme « une danse dont vous êtes le héros », chacun s’imaginant un scénario à partir de ses propres références et fantasmes.

Une énigme à résoudre – Pourquoi une chorégraphe dirigerait-elle ses danseurs sans jamais voir comment leur corps habite l’espace ? Marie Béland s’est imposé cette folle contrainte pour calibrer au millimètre près une audacieuse expérience. Dans BEHIND : une danse dont vous êtes le héros, elle nous invite, en quelque sorte, à regarder la chorégraphie par le trou de la serrure. À nous de la deviner en observant les ombres portées des danseurs et le reflet diffus de leurs silhouettes sur le tapis de danse. À nous de mettre en images les échanges de plus en plus musclés d’un invisible couple, s’accrochant aux indices sonores et visuels distillés au compte-gouttes. Quand s’ouvriront donc ces foutus panneaux qui obstruent la vision ?

– Fabienne Cabado pour le FTA 2011

Interprètes et collaborateurs à la création : Rachel Harris et Peter Trosztmer
Musiciens : Avec pas d’casque (Stéphane Lafleur, Joël Vaudreuil, Nicolas Moussette)
Musiciens en tournée : Carl-Éric Hudon ou Stéphane Lafleur, Hugo Gravel, Philippe Brault ou Esther Rousseau-Morin
Dramaturge : Katya Montaignac
Répétitrice : Thea Patterson
Concepteur d’éclairage : Frédérick Gravel
Scénographie originale : Jonathan Inksetter
Scénographie actuelle : Paul Chambers
Durée : 30 minutes
Première : 1er décembre 2010 à Tangente, Montréal, Canada
maribé – sors de ce corps aimerait remercier le Conseil des Arts du Canada, l’Agora de la danse, le FTA et Tangente pour leur appui.

BEHIND Catherine Mytofir

 

EXTRAITS DU SPECTACLE

PHOTOS EN RÉPÉTITION (2010)

La photographe Julie Taxil a assisté à une répétition et nous livre ses images

behind_12 behind_11 behind_10 behind_9 behind_8 behind_7 behind_6 behind_5 behind_4 behind_3 behind_2 behind_1 BEHIND Julie Taxil

L’ÉQUIPE DE CRÉATION

Rachel Harris
Rachel Harris / interprète collaboratrice

Originaire de Vancouver, RACHEL HARRIS s’établit à Montréal en 1990 et poursuit sa formation à LADMMI (L’École de danse contemporaine de Montréal). Suite à sa formation, elle rejoint la compagnie Danse Partout à Québec et co-fonde Amorce Danse Théâtre, compagnie de deux personnes dédiée à apporter la danse hors des chemins battus. Dans plus de 20 ans de carrière, Rachel collabore comme pigiste et dans le cadre de Montréal Danse avec les chorégraphes Blanca Arrieta (Espagne), Marie Béland, Martin Bélanger, Sarah Bild, Sarah Chase, Estelle Clareton, Margie Gillis, Anne-Marie Giroux, Benjamin Hatcher, Avi Kaiser (Belgique), Benoît Lachambre, Caroline Laurin-Beaucage, Helge Letonja(Allemagne), Jean-Sébastien Lourdais, Jean-Pierre Mondor, José Navas, Aurélie Pédron, Jean-Pierre Perreault, George Stamos, Mariko Tanabe et Paula de Vasconcelos. En 2002-2003, elle crée The Coyote Project, une œuvre pour quatre interprètes, en étroite collaboration avec la tribu Nlaka’pamux de Colombie-Britannique. Depuis 2011 elle enseigne aux femmes dans des maisons d’accueil dans le cadre du programme La Danse Contre La Violence.

 


Peter Trosztmer
Peter Trosztmer / interprète collaborateur

Ayant en main un Baccalauréat en lettres classiques, PETER TROSZTMER étudie la danse contemporaine à l’Université Concordia. Il poursuit ensuite sa formation en danse au « Toronto Dance Theatre ». Interprète de talent, il travaille et collabore avec plusieurs chorégraphes reconnus sur la scène nationale et internationale.   En tant que chorégraphe, il crée cinq solos acclamés par la critique. Une de ses créations se retrouve sur la liste des cinq meilleurs spectacles de l’année des journaux La Presse en 2006 et Voir en 2012. Également en 2006, The Hour lui accorde le titre de « meilleure performance ». Sa contribution à la production multimédia Norman lui vaut plusieurs récompenses dont un « Angel Award » au Festival de Brighton au Royaume-Uni en 2009. Peter continue de tailler sa place à l’image d’un créateur qui porte sur scène des œuvres sensibles et empreintes d’une recherche profonde. Son article cosigné « Collaboration as Practice The Winding Road » a été présenté dans le cadre de la conférence de la « Canadian Society for Dance Scholars » en 2012. Actuellement, Peter réalise une recherche avec Zack Settle sur l’interaction du mouvement tracé entre le son et la vidéo à la Société des arts technologiques de Montréal. Il est aussi artiste en résidence à la Techno-Lith-New City Gas de Griffintown.

photo : Karin Benedict


APDC
Avec pas d’casque / musiciens

Le groupe Avec pas d’casque est né de la rencontre entre un drum valise, une guitare de chez Sears et un bon coup de pied au derrière que l’on n’attend pas, mais que l’on remercie encore des années plus tard. Depuis ses débuts, le groupe fouille l’intime dans un folk/country/grunge à saveur lo-fi et aux textes imagés.

HISTORIQUE

En 2003, après quelques mois de bricolage entre les murs heavy metal de la Cité 2000, Avec pas d’casque se produit publiquement pour la première fois. Le groupe est alors constitué de Stéphane Lafleur (guitare et voix) et de Joël Vaudreuil (batterie). Un disque entièrement produit à la maison suit au printemps 2004 et trouve rapidement sa place sur les palmarès des différentes radios étudiantes. Au printemps 2006, Avec pas d’casque joint les rangs de l’équipe Dare To Care et présente un premier album officiel intitulé «Trois chaudières de sang», également enregistré à la maison par les membres du groupe. Nicolas Moussette s’ajoute à la formation au lapsteel et à la basse pour défendre les nouvelles compositions sur scène. L’album est remarqué par la critique et récolte même deux nominations au Gala de l’ADISQ 2006, dont celle de « Album country de l’année ». La même année, le groupe remporte le «Prix Miroir de l’artiste d’ici» au Festival d’été de Québec. Devenu trio à temps plein, Avec pas d’casque fait paraître à l’automne 2008 un album intitulé «Dans la nature jusqu’au cou», sur l’étiquette francophone Grosse Boîte. L’album reçoit d’excellentes critiques et se retrouve sur plusieurs palmarès de fin d’année. Le public du groupe s’élargit. Les spectacles se multiplient. L’année suivante, le groupe récolte deux nominations au gala de l’ADISQ, dont celle de l’«auteur-compositeur de l’année», ainsi que le prix du meilleur album folk/country au gala des prix GAMIQ.

VOYAGE AU BOUT DE LA NUIT

Avec pas d’casque est revenu en 2012 avec un nouvel disque intitulé Astronomie. Délaissant momentanément son style plus lo-fi et les saveurs country, le groupe nous propose un album folk-intimiste inspiré des couleurs de la nuit. Plus atmosphérique que son prédecesseur, tout en étant sa suite logique, Astronomie scrute les reliefs de la nature humaine à coups d’images fortes. Ce nouveau disque marque également l’arrivée dans le groupe de Mathieu Charbonneau (The Luyas, Torngat, Ferriwheel) au baryton. C’est avec cet album que le groupe reçoit plusieurs honneurs et se fait connaître à plus grande échelle en étant mettant notamment la main sur le Félix d’ « Album de l’année – Choix de la critique » ainsi que celui d’« Auteur-compositeur de l’année ». Le GAMIQ sacre aussi le groupe vainqueur du prix « Auteur-compositeur de l’année » en plus d’« Album Folk de l’année ». À tout cela s’ajoute une place sur la longue liste des Prix Polaris. Avec pas d’casque a débuté l’année 2013 avec la sortie d’un nouveau EP, Dommage que tu sois pris. Ce EP se veut le complément d’Astronomie, et propose des chansons qui conservent les influences folk/country qui ont fait la renommée du groupe. La réalisation de Dommage que tu sois pris est signée par Avec pas d’casque, allié d’Éric Villeneuve qui a entre autres réalisé les albums de Bernard Adamus (Brun, N° 2).


Katya Montaignac
Katya Montaignac / dramaturge

De 1995 à 2002, KATYA MONTAIGNAC danse à Paris pour la compagnie La Gorgone dirigée par Vincent Lahache. Depuis 1998, elle collabore en tant que critique de danse à plusieurs publications, notamment la revue JEU. Elle conçoit en 2001 à Paris le projet Raymond, un solo pour n interprètes qui réunit depuis sa création une cinquantaine d’individus, danseurs ou non. Ce projet a été présenté en France et au Québec plus d’une trentaine de fois. Membre de La 2e Porte à Gauche depuis 2006, elle signe régulièrement la direction artistique de ses productions (Blind date, 9 ½ à part., le pARTy, 4quART, Danse à 10, Rendez-vous à l’hôtel et Pluton). Depuis 2007, Katya crée des « Objets Dansants Non identifiés » (Danses invisibles en 2007, Corps anonymes en 2009). Docteure ès danse, elle soigne les maux des chorégraphes à titre de dramaturge, notamment auprès de Marie Béland, Frédérick Gravel, Milan Gervais et Isabel Mohn. Elle enseigne au département de danse de l’UQAM et s’implique également en tant que commissaire, notamment pour le OFFTA pendant 7 ans.

Photo : Julie Artacho


Frédérick Gravel
Frédérick Gravel / concepteur d’éclairages

FRÉDÉRICK GRAVEL a complété un baccalauréat en danse à l’UQAM (2003) ainsi qu’une maîtrise portant sur le rôle de l’artiste dans la société démocratique (2009). Chorégraphe, interprète, éclairagiste, chercheur, metteur en scène et musicien à tour de rôle, son travail est un heureux mélange de plusieurs disciplines. Il a créé Du Pittoresque en Danse, et dans la mienne en particulier au Studio 303 en 2004, puis GravelWorks (2008), un projet de recherche en création/diffusion débuté en 2006 et dont la version intégrale a été présentée à Tangente en 2008 puis au FTA en 2009 et au Texas en 2010. Cette création a donné naissance au Grouped’ArtGravelArtGroup. Frédérick collabore aussi avec plusieurs artistes provenant d’autres pratiques artistiques et il est co-fondateur de La 2e Porte à Gauche. Il a notamment créé Tout se pète la gueule, chérie (2010), Usually Beauty Fails (2012), This Duet That We’ve Already Done (so many times) (2015), ainsi que le spectacle Ainsi parlait… (2013) avec l’auteur Étienne Lepage.

Photo : Julie Artacho


Paul Chambers
Paul Chambers / concepteur de décor et d’éclairages

PAUL CHAMBERS est un concepteur lumière et scénographique, résidant à Montréal. Son intérêt et sa collaboration à de nouveaux projets ont toujours stimulé son parcours artistique. Depuis 2007, notamment avec le studio 303, il anime des ateliers pédagogiques destinés aux artistes qui voudraient approfondir leurs connaissances sur la conception lumière. Paul est aussi chargé de cours à l’Université Concordia pour enseigner le cours aspects de production en danse. De 2008 à 2013 Paul assume la direction technique a Tangente : Laboratoire de mouvements contemporains. En 2013 Paul et David-Alexandre Chabot (concepteur & pédagogue) inventent CHA, un collectif qui a pour but de crée des œuvres  avec des artistes de différentes disciplines pour partager leurs esthétique visuel et méthode de collaboration. Ses conceptions les plus récent inclus des collaborations avec Marie Béland, Public Recordings, 10 Gates Dancing, Audrey Bergeron, Dorian Nuskind-Oder,  Benjamin Kamino, Dany Desjardins, Katie Ward, Susanna Hood, Sasha Kleinplatz, Antonija Livingstone, Adam Kinner, Maria Kefirova & Hanako Hashimi Caines, Thierry Huard, Parts & Labour Dance, Lara Kramer Dance, & Destins Croisés.


Toutes les productions