Twis-manivelle (2005)

Loin de vouloir imiter les jeunes d’aujourd’hui, Twis-manivelle est un clin d’œil à leur folie, à leurs désirs et à leurs angoisses. Dans un décor lumineux et accompagnée de musique en direct, cette œuvre d’une grande physicalité est parfaitement adaptée à un premier plongeon dans la danse contemporaine.

Interprètes à la création : Catherine Gaudet, Vincent Morel, Lael Stellick, Marilyne St-Sauveur, Anne Thériault
Interprètes en tournée : Simon-Xavier Lefebvre ou Vincent Morel, Angélique Poulin, Lael Stellick, Marilyne St-Sauveur, Anne Thériault
Concepteur musical et musicien sur scène : François Girouard 
Répétitrice : Audrey Dunn
Conception des costumes : Dominique Richard 
Conception des décors : Catherine Leboeuf
Concepteur d’éclairage : Frédérick Gravel 
Durée : 45 minutes
Première : 24 novembre 2005 à Tangente, Montréal, Canada
maribé – sors de ce corps aimerait remercier le Département de danse de l’UQAM.

L’équipe de Twis-manivelle s’est rendue à la salle Maurine Perron – Centre comunautaire de Mercier le 8 août 2005, afin de présenter le travail en cours à des adolescents et de recueillir leur commentaires. Voici quelques extraits de ceux-ci:

«J’ai aimé cette magnifique danse car premièrement la musique m’inspirait et j’adore la musique, et tandis que pour la danse c’est très drôle.»

«Je ne connaissais pas la danse contemporaine et ce spectacle me l’a fait découvrir.»

«C’est un des rares spectacles de danse que j’ai vu et que j’ai compris un peu l’histoire.»

«Twis-manivelle est très divertissant et drôle à la fois. J’en ai même pleuré de rire !»

«Comme je ne suis pas une habituée, je ne sais pas s’il est normal de trouver quelques scènes drôles ou «troublantes», mais malgré tout, je crois que j’aimerais voir d’autres spectacles.»

PHOTOS

twis_1 twis_2 twis_3 twis_4 twis_5 twis_6 twis_7 twis_8 twis_9 twis_10 twis_11 twis_12 twis_13 twis_14 twis_15 twis_16 twis_17 twis_18 twis_19 twis_20 twis_21 twis_22 twis_23 twis_24

L’ÉQUIPE

Lael Stellick
Lael Stellick / interprète collaborateur

LAEL STELLICK est gradué du programme de théâtre du Cégep John Abbott en 2001, puis du programme en danse de l’Unversité Concordia. Comme interprète/danseur, Lael collabore présentement avec les chorégraphes Sasha Kleinplatz, Lara Kramer, Aurélie Pedron, Catherine Lavoie-Marcus et Michael Montonaro tout en continuant à performer avec la ligue d’improvisation-mouvement, Les Imprudanses, depuis 2006. Comme chorégraphe, Lael a travaillé avec Dix Tempsdix (2008) et a à son actif deux projets collaboratifs Division (avril 2011) et Breakaway (avril 2012). Lael travaille présentement à sa nouvelle creation, Waiting, pour 2013.


Marilyne St-Sauveur / interprète collaboratrice

Diplômée et boursière du Cégep de Saint-Laurent et de l’Université du Québec à Montréal, MARILYNE ST-SAUVEUR danse dans les pièces de Marie-Julie Asselin, Marie Béland, Lynda Gaudreau, Frédérick Gravel, Emmanuel Jouthe, OSEZ!/Karine Ledoyen, Dean Makarenko, Pierre-Paul Savoie, Andrew Tay, Katie Ward, la maison de production La 2e Porte à Gauche ainsi qu’avec l’artiste visuelle Elaine LaBrie. Ces projets la mèneront un peu partout sur les scènes québécoises et canadiennes mais aussi aux États-Unis, en France, en Angleterre, en Belgique, en Italie et en Chine. Marilyne a enseigné la danse à l’UQAM, au Collège Montmorency et enseigne au Département de danse du Cégep de Saint-Laurent depuis 2004. Elle travaille également à titre de répétitrice pour la danse et le théâtre. Titulaire de la certification Ageless Grace, elle partage sa danse auprès des personnes âgées avec la compagnie Danse Carpe Diem.

Photo : Martin Flamand


Anne Thériault / interprète collaboratrice et répétitrice

Créatrice et performeuse singulière, ANNE THÉRIAULT tisse depuis plus de dix ans des collaborations avec des artistes d’horizons multiples : avec le compositeur Martin Messier, elle cosigne Derrière le rideau, il fait peut-être nuit (FTA 2011) et Con grazia (FTA 2016) ; avec l’artiste visuelle Julie Favreau, la performance Doux (Actoral 2016) ; et avec la compagnie BOP, Quatuor pour la fin du temps (OFFTA 2017) aux côtés de Karina Champoux, Frédéric Tavernini et Dave St-Pierre. Elle approche plus particulièrement le théâtre à l’occasion d’Ainsi parlait… de Frédérick Gravel & Étienne Lepage, et de La Fureur de ce que je pense de Marie Brassard. Elle est membre fondatrice de Lorganisme, une structure pour chorégraphes. Elle est également artiste associée de l’Usine C, où elle y a récemment présenté son dernier opus : Récital (FTA 2018). Actuellement, Anne Thériault travaille à de nouveaux projets en recherche, collabore avec plusieurs artistes en tant que conseillère artistique et se retrouve commissaire invitée pour l’événement COMPAGNONNAGE 21 de Danièle Desnoyers/Le Carré des Lombes, qui a lieu à l’hiver 2021. L’artiste est invitée pour une période de 3 années, en tant que chercheure à L’L, structure expérimentale de recherche en arts vivants, située à Bruxelles.

Photo : Lucie Rocher


Simon-Xavier Lefebvre / interprète collaborateur

Ayant toujours donné dans l’hyperactivité sportive, SIMON-XAVIER LEFEBVRE a développé un intérêt pour le mouvement et l’espace dès son premier contact avec les arts martiaux. Vers le début de la vingtaine, alors qu’il terminait son baccalauréat en biologie, ses pensées étaient toujours ancrées dans les studios de répétition. Il décide de bifurquer définitivement vers la danse à la suite d’une rencontre avec Daniel Léveillé. Après une année d’études à l’École de danse contemporaine de Montréal, il est invité dans le processus de création de Un peu de tendresse, bordel de merde, de Dave St-Pierre. Jusqu’à aujourd’hui, s’ensuivent de nombreuses collaborations : Marie Béland, Andrew Turner, Anne Thériault, Virginie Brunelle, Sasha Kleinplatz, Estelle Clareton, Pierre Lecours, Hélène Blackburn, Estelle Clareton, Martin Messier, Milan Gervais, Frédérick Gravel et Parts & Labour. Simon-Xavier a aussi foulé les planches pour certains projets de théâtre, notamment avec Éric Jean, Mani Soleymanlou et Jérémie Niel. En 2020, Simon-Xavier a participé aux reprises de La vie attend (Parts and Labour), et faisait partie de l’équipe de tournée de Some Hope for the Bastards (DLD/Frédérick Gravel).

Photo : Christel Bourque


angelique
Angélique Poulin / interprète

Angélique Poulin a complété son baccalauréat en danse à l’UQÀM en 2005 et s’est vu décerner la bourse honorifique William-Douglas 2006. Elle a été interprète dans 29 coups de langues de Marie-Eve Albert, pièce présentée d’abord à l’Agora de la danse en 2005 et reprise à Tangente en avril 2006. Elle dansait ensuite au Studio 303 dans Fodire Fouillis, de Dominique Bouchard (septembre 2006) et était de la distribution de Twelve Naked Gueules de Normand Marcy, présenté à Tangente (décembre 2006). Angélique a travaillé également avec Danielle Dumont, Aurélie Pédron et œuvre actuellement avec Dominique Bouchard sur une nouvelle création. Elle enseigne la danse contemporaine à l’école Dimension-Arts et s’implique sans cesse dans divers événements de danse, dont les Imprudanses. C’est tout récemment qu’elle est entrée dans le monde merveilleux de Twis-Manivelle de Marie Béland, en remplacement de Catherine Gaudet.


franco
François Girouard /compositeur et interprète

François Girouard est un compositeur, guitariste, batteur et vidéaste né à Joliette en 1976. Il signe plusieurs musiques pour la danse, dont HopeMachine et O!SweetMediatrix de Virginia Preston (2005 et 2002), Du pittoresque en danse de Frédéric Gravel (co-création, 2004) et La fable hymnemobile d’Ingrid Belley (2001). Il compose aussi pour le théâtre, Tailladés par Sophie Rouleau (2005), puis Le maître et Marguerite et Cocktail par François Geoffrey (2001 et 2003). On le retrouve aussi derrière la batterie de la formation Dynamo Coléoptera, un mélange de musique originale, de danse, de théâtre et de performance. Quand il lui reste du temps, il concocte des vidéo-musiques. Quelques-unes de ses œuvres ont été présentées dans quelques festivals internationaux, dont Outer Limits à New York, ISEA 2000 à Paris et Electra à Montréal.


Frédérick Gravel
Frédérick Gravel / concepteur d’éclairages

FRÉDÉRICK GRAVEL a complété un baccalauréat en danse à l’UQAM (2003) ainsi qu’une maîtrise portant sur le rôle de l’artiste dans la société démocratique (2009). Chorégraphe, interprète, éclairagiste, chercheur, metteur en scène et musicien à tour de rôle, son travail est un heureux mélange de plusieurs disciplines. Il a créé Du Pittoresque en Danse, et dans la mienne en particulier au Studio 303 en 2004, puis GravelWorks (2008), un projet de recherche en création/diffusion débuté en 2006 et dont la version intégrale a été présentée à Tangente en 2008 puis au FTA en 2009 et au Texas en 2010. Cette création a donné naissance au Grouped’ArtGravelArtGroup. Frédérick collabore aussi avec plusieurs artistes provenant d’autres pratiques artistiques et il est co-fondateur de La 2e Porte à Gauche. Il a notamment créé Tout se pète la gueule, chérie (2010), Usually Beauty Fails (2012), This Duet That We’ve Already Done (so many times) (2015), ainsi que le spectacle Ainsi parlait… (2013) avec l’auteur Étienne Lepage.

Photo : Julie Artacho


Toutes les productions