Marie-Pier Proulx / interprète collaboratrice

Diplômée de l’École de danse contemporaine de Montréal (2016) et d’un DEC en danse au Cégep de Saint-Laurent (2013), MARIE-PIER PROULX est une artiste résolument inventive et engagée. C’est lors d’un voyage au Pérou, dans le cadre d’un échange artistique avec le Vichama Teatro, qu’elle découvre l’art communautaire. Cette aventure constitue un point marquant de son cheminement artistique et personnel. Durant son parcours scolaire, elle est appelée à danser pour de nombreux chorégraphes inspirants tels que Catherine Gaudet, Manon Oligny, Marie Béland, Sasha Ivanochko, Marc Boivin et Jamie Wright. Parallèlement, elle chorégraphie et interprète plusieurs projets présentés dans divers espaces de diffusions de la scène montréalaise : LAG, (Passerelle 840, 2017) Tender Skin (Cabaret l’Achoppe, 2015 ; Parc Olympique, 2016) ainsi que Latence (Passerelle 840, 2014) en collaboration avec Maggie Sauvé et Andréa Corbeil. Elle est également interprète pour plusieurs chorégraphes dont Helen Simard pour sa pièce Twenty One Angus (Mainline Theatre, 2013 ; Sala Rossa, 2014 ; Tangente, 2015), Chloé Ouellet Payeur dans La Banda (Passerelle 840, 2016 ; Zone Homa, 2016) et Mélusine de Maillé pour la vidéo-danse Ophélia (2015). Elle travaille également auprès des Productions Carmagnole où elle occupe le rôle d’organisatrice événementiel pour des spectacles réunissant théâtre, danse, cirque, musique et pyrotechnie (2 rue Cloutier, 2015 ; Carnaval d’un soir, 2016 ; Carnaval Carmagnole, 2012-2015). En juin 2016, elle entame le projet FLY où elle danse pour Victoria Mackenzie. Sa pièce Hexad Myriad est ensuite présentée au festival Quartier Danses (septembre 2016). Pour Marie-Pier, l’art est un véritable outil à la transformation sociale. Elle applique cette vision de l’art en participant entre autres au projet Rouage (2014-2016) dans un centre de femmes où elle anime des ateliers d’expression corporelle ainsi qu’au projet CréAction où elle chapeaute une création collective avec des jeunes Nord Montréalais. En complément de sa formation en danse, elle acquiert des compétences dans différentes disciplines de cirque comme la corde lisse, le tissu aérien et l’équilibre sur main.

Toutes les nouvelles