Révélations (2014)

In this solo choreographed for Inés Boza in Barcelona and now for Annik Hamel in Montréal, Marie Béland questions the search for “authenticity” on the stage. Through the process of creating the solo, she reveals the rituals that may or may not lead to this “state of grace”. Béland aims to dissect representation by staging the work of the dancer that is typically obscured.

Choreographer: Marie Béland (in collaboration with Annik Hamel and Inés Boza)
Interpreter : Annik Hamel
Rehersal director: Sophie Michaud
Sound design : Joël Lavoie
Light designer : Karine Gauthier
Costumes and accessory design : Angela Rassenti
Technical Director : Andréanne Deschênes
Photos : Jean-François Brière
Length : 45 minutes
Premiere : May 15th, 2014 at Monument-National / Tangente, Montréal, Canada
maribé – sors de ce corps would like to thank Circuit-Est centre chorégraphique, La Caldera de Barcelona, Tangente, Le Département de danse de l’UQAM, la Maison de la Culture Plateau-Mont-Royal et le Conseil des Arts de Montréal.

VIDEOS

Excerpts of the show

Teaser #1

Teaser #2

Interview with Annik Hamel and Marie Béland (in french)

PHOTOS

Photos of the show taken by Frédéric Chais

Révélations Révélations Révélations Révélations Révélations Révélations

Photos of the show taken by Svetla Atanasova

Révélations Révélations Révélations Révélations

Images of the promotionnal photoshoot

sessionphoto_revelations sessionphoto_revelations

THE CREATION TEAM

Andréanne Deschênes / directrice technique

Diplômée avec mention de l’Option-Théâtre du collège Lionel-Groulx en 2002, ANDRÉANNE DESCHÊNES signe à sa sortie de l’école la conception d’éclairage de Simone et Victor du Théâtre Quatre/Corps ainsi que celle de Tout ce qui est debout se couchera de Trois Tristes Tigres.  Elle touche ensuite au milieu de la danse en assurant la régie d’éclairage de spectacles de Lynda Gaudreau, du Collectif Zeugma, de la Bande Interdite, de Dave St-Pierre et de Virginie Brunelle.   Elle oeuvre également comme assistante à la mise en scène pour Le Boudoir et signe la conception d’éclairage de Chalet tout compris et de Ma mère, ma sœur et moi; tous mis en scène par Sylvie-Catherine Beaudoin.  Elle réalise également en janvier 2010 la conception lumière de Les Steppes de Pierre Lecours.  Andréanne a œuvré pendant plus de 10 ans au sein de la compagnie Cas Public comme régisseur de tournée et signa la conception lumière des spectacles Journal Intime, Suites Cruelles, Le Cabaret dansé des vilains petits canards, Variations S et Gold chorégraphiés par Hélène Blackburn. Elle participe maintenant aux tournées de Complexe des Genres de Virginie Brunelle, Britannicus Now du Théâtre Double Signe et Autopsie d’un Napkin d’Érika Tremblay-Roy et Laurier Rajotte. Elle réalisa la conception d’éclairage de Jour 1, en novembre 2013, une  création du Petit Théâtre de Sherbrooke.


Angela Rassenti
Angela Rassenti / conceptrice de costumes

ANGELA RASSENTI a suivi sa formation en scénographie à l’École Nationale de Théâtre du Canada. Depuis 2008 elle conçoit des décors et des costumes principalement en théâtre et en danse contemporaine. Ce n’est pas sa première collaboration avec la compagnie maribé – sors de ce corps;  en 2013 elle a conçu les costumes et les accessoires pour les créations; BLEU – EVRT – ROUGE et Vie et mort de l’élégance. Parmi ses autres œuvres les plus récentes; Une conception de costumes en mars 2014 avec Amélie Rajotte pour sa création Carnaval pour Tangente au Studio Hydro Québec, une conception de costumes pour Plus Vrai de Sarah Bild avec Danse Cité  automne 2013, et une scénographie pour Scrap de Mathieu Leroux avec les Néos Futuristes à Espace Libre en 2012.


Annik Hamel
Annik Hamel / interprète collaboratrice

Depuis 25 ans. ANNIK HAMEL exerce sa pratique artistique sur les scènes montréalaises et internationnales. Elle côtoit et collabore avec des créateurs tel que Jean-Pierre Perreault, Paul-André Fortier, Daniel Léveillé, Ginette Laurin, Natsu Nakajima (Japon), Françoise Sullivan, Suzan Marshall (E-U), James Kudelka, Karine Pontiès (Belgique), Paola de Vasconcelos, Ae Soon Ahn (Corée), Danièle Desnoyers, José Navas, Estelle Clareton, Benoit Lachambre, Meg Stuart (Allemagne), pour ne nommer que ceux-là. Annik sera bientôt de la prochaine distribution de la chorégraphe Catherine Gaudet. En théâtre, elle travaille avec Wajdi Mouawad pour un duo avec Éric Bernier. L’homme de théâtre Denis Marleau (Cie Ubu) l’invite à se joindre au production de Hamlet et Intérieur. Elle participe également pendant quelques années au DOJO de Pol Pelletier. Au cinéma, des rôles lui sont donnés par les réalisateurs Gilles Noël (Erreur sur la personne), Jean Chabot (Mack Sennett), Mario Côté (Les saisons Sullivan), Raymond St-Jean (Haendel) et Mario Calvé (Sur la ligne). Annik oeuvre aussi depuis 1987 au sein de la compagnie Montréal Danse.


Joel Lavoie
Joël Lavoie / compositeur

JOËL LAVOIE est natif de Montréal. Il s’est rapidement découvert une passion pour la musique et la technologie. Après quelques années de travail comme sonorisateur dans diverses salles de spectacles de Montréal, il retourne à l’Université de Montréal où il suit un baccalauréat en composition électroacoustique. Il y a fait 3 ans d’études avec notamment Robert Normandeau, Jean Piché et Louis Dufort. En 2010 il s’est rendu à l’Université DeMonfort au Royaume-uni où il a étudié avec Simon Emmerson et John Young. Il a su développer une esthétique sonore particulière qui allie l’organicité du naturel à la discorde brute des bruits électroniques. Il a composé plusieurs musiques pour des projets variés : courts-métrages, danse contemporaine, théâtre pour enfants et plus récemment pour la poésie. Il fait partie du duo Boutefeu qui allie sa musique et la poésie de Sébastien B. Gagnon. Ils se sont produits notamment à Paris, Bordeaux, Trois-Rivières et Montréal. Il aussi composé pour des projets d’Audrey Rochette, Rosie Contant, Le moulin à musique et plusieurs autres.


Karine Gauthier
Karine Gauthier / conceptrice d’éclairages

KARINE GAUTHIER a collaboré à de nombreux projets dans différents pays. Elle a assuré la direction technique – et continue pour certains – de George Stamos, Suzanne Miller & Allan Paivio, Jean Sébastien Lourdais, Sylvain Émard Danse, Par B.L.eux mais aussi pour la compagnie Montréal Danse. Passionnée par la lumière, elle a conçu les éclairages pour les pièces Yellow Towel de Dana Michel ou The Part d’Antonija Livingstone, Fragil de Blanca Arrieta, La Métaphysique de Fredéric Marier, Husk et Liklik Pik de George Stamos, Soak de Caroline Laurin Beaucage et Martin Messier, et pour différents artistes tels que Véronica Mélis, Florence Figols, Érin Flynn, Marie-Claude Rodrigue, José Gagnon, Maria Kefirova, Emmanuelle Calvé, la talentueuse Elsiane, Suzanne Miller & Allan Paivio, la compagnie BBT et The Coregraphers. De plus, Karine Gauthier a collaboré avec Marco Calliari sur ses tournées Mia Dolce Vita et Al Faro Est et sur celles des artistes Richard Séguin et Jorane. Karine souhaiterait continuer longtemps dans cette voie lumineuse.


Sophie Michaud
Sophie Michaud / dramaturge et répétitrice

SOPHIE MICHAUD amorce sa carrière en danse au début des années quatre-vingt. Après avoir exploré la danse par les voies de l’interprétation et de la chorégraphie, elle fait sien le métier de « répétitrice ».  En juxtaposant études supérieures (UQAM) et praxis, elle approfondit alors sa réflexion sur le rôle qu’elle joue aux côtés des chorégraphes et des danseurs. Depuis maintenant plus de vingt ans, elle évolue en tant que conseillère artistique, assistante à la chorégraphie, directrice des répétitions et mentor. Parmi ses principaux engagements, figurent de longues collaborations avec les compagnies Cas Public, Manon fait de la danse, Sinha Danse, Corpuscule Danse et Bouge de là. S’ajoutent ses collaborations avec Lucie  Grégoire Danse, Fabrication Danse, maribé – sort de ce corps, Caroline-Laurin Beaucage et Catherine Gaudet, pour ne nommer que ceux-ci. À l’UQAM, elle a assisté plusieurs enseignants et a accompagné de nombreux étudiants dans leur processus de création au baccalauréat, à la maîtrise en danse et au doctorat en pratiques artistiques. Depuis 2008, le Regroupement Québécois de la Danse lui confie ainsi qu’à David Pressault, le programme de formation pour chorégraphes émergeants. Cette implication compte parmi les actions qu’elle privilégie pour renouveler sa pratique et contribuer à l’évolution de la discipline.


View All