Réunion.s (2024)

Réunion.s est un rite traversé par six femmes émergeant d’une époque à l’optimisme révolu. Point de jonction entre gestuelle kaléidoscopique et fractures temporelles, cette pratique cyclique et polyrythmique creuse un sillon auquel seule la sororité semble pouvoir résister. Alors que leurs gestes cadencés s’échouent dans d’étranges fractales, les présences réunies sont-elles vraiment celles que nous croyons être ?

Spirographies scandées
Folklore sororal
Quadriphonie du geste
Uchronie du commun
Réunions-nous par la force tranquille
Regardons vers le centre pour mieux voir en avant

Crédits artistiques

Une création de Marie Béland
Avec : Meihan Carrier-Brisson, Marilyn Daoust, Karina Iraola, Alexia Martel, Dominique Porte, Marilyne St-Sauveur
Conseillères artistiques : Kathy Casey et Sophie Michaud
Conceptions : Tiffanie Boffa, Marilène Bastien, Mykalle Bielinski
Direction technique : Justin Houde
Interprètes ayant contribué à la recherche : Mara Dupas, Marie Mougeolle, Anne-Flore de Rochambeau, Laura Toma
Visuel : Guillaume Bougie Riopel
Partenaires et accueil en résidence : La danse sur les routes du Québec, Espace Le vrai monde?, La Chapelle Scènes Contemporaines, Quai 5160 – Maison de la culture de Verdun
Production : MARIBÉ – SORS DE CE CORPS www.maribe.ca

La compagnie est soutenue par le Conseil des Arts du Canada, le Conseil des Arts et des Lettres du Québec et le Conseil des Arts de Montréal, et est membre de Circuit-Est centre chorégraphique et Art circulation.

 

Calendrier

Prochaine diffusion :

  • 9 au 13 mai 2024, ​La Chapelle Scènes Contemporaines, Montréal

Pour plus d’informations, visitez notre calendrier.

 

Vidéos

Bande-annonce

Mini-reportages

 

Galerie photos

.

Équipe artistique

Marie Béland

Marie Béland sort de l’université en 2003 avec une formation en création de la danse contemporaine. Elle fonde ensuite sa compagnie, MARIBÉ – SORS DE CE CORPS, qui soutient encore aujourd’hui son travail chorégraphique. Depuis 20 ans, Marie se démarque par des œuvres qui invitent le grand comme le jeune public à la réflexion, et qui ont été présentées dans des théâtres, des festivals, des espaces privés et publics, au Québec, au Canada comme en Europe et en Afrique. Puisant parmi nos différents usages du corps les gestes qui composent nos quotidiens, Marie organise le mouvement banal pour le rendre dansant, complexe. La scène agit comme un révélateur des zones troubles de la fiction – intervertissant le vrai, le faux et la vraisemblance. Ses créations abordent le spectacle vivant comme un phénomène social et esthétique, une occasion d’étudier les transformations que nos corps ordinaires subissent au contact de la scène. Marie est également co-fondatrice de feu La 2e Porte à Gauche (2003-2018), et publie en 2019 son mémoire de maitrise intitulé Cartographie de la scène : les forces en jeu dans le spectacle vivant, qui cherche à questionner l’objet spectacle et à en comprendre les rouages.


Meihan Carrier-Brisson

Originaire de Chine et adoptée au Canada, Meihan Carrier-Brisson arrive au Québec dès la petite enfance. Elle découvre rapidement son amour pour la danse au sein d’une école de loisir qui la formera et qui lui donnera la confiance d’aller au bout de son potentiel. Meihan débute son chemin vers la carrière professionnelle en obtenant un diplôme d’études collégiale en danse au Cégep de St-Laurent. Dans cet établissement elle sera initiée à la danse contemporaine et à différentes techniques de danses telles que Limon, Graham, Cecchetti, l’improvisation-contact et autres. À sa sortie en 2019, elle sera d’ailleurs lauréate d’une bourse d’excellence. Cette formation la mènera à l’École de danse contemporaine de Montréal où elle travaillera avec des chorégraphes tels que Virginie Brunelle, José Navas, Manuel Roque qui lui permettront d’explorer des esthétiques et processus variés. Elle s’enrichit auprès d’enseignants comme Marc Boivin, Marie-Ève Lafontaine, Jamie Wright, notamment. Meihan est animée par la physicalité et la forme du corps dansant, la relation et psychologie humaine et la surtout la musique. Elle possède un grand intérêt pour le cinéma, l’art numérique et plastique; comment tisser un lien entre ceux-ci et la danse. Meihan détient une grande ouverture pour des nouveaux apprentissages et fonce vers de nouveaux défis. Elle souhaite poursuivre sa quête et démystifier son identité personnelle et culturelle, continuer de croître, de s’épanouir et de fleurir en tant que danseuse et humaine tout en partageant son amour pour le mouvement et l’art.
Photo : Julie Artacho

Œuvre associée : Réunion.s – titre provisoire


Marilyn Daoust

Marilyn Daoust est interprète et créatrice en danse, théâtre et tout ce qui se situe entre les deux. D’abord diplômée en interprétation de la danse à l’UQAM (2011), elle œuvre maintenant autant comme danseuse que comédienne selon les projets. Elle prend part aux univers de Manon Oligny, Louise Bédard, Marie Béland, Angela Konrad, Jessica Poirier-Chang, Julie Artacho, Liliane Moussa, Jean-François Guilbault, Théâtre I.N.K., Julien Blais, Daina Ashbee, Lucie Grégoire et au Cirque du Soleil. Depuis 2016, Marilyn signe de multiples commandes chorégraphiques dans le milieu théâtral chaque année, dont récemment “Je t’écris au milieu d’un bel orage” (2023) et “Le Misanthrope” (2024) au TNM. Avec Gabriel Léger-Savard, elle signe « Le temps des fruits » (Intégrale en Sélection Nationale de RIDEAU 2022 et 2023, et en tournée 2022-24) et « L du Déluge », une pièce portée par 12 interprètes sur scène (Théâtre La Chapelle, 2022). Elle co-crée « Material Relations » avec Anna Stamp, à Aarhus et Copenhague (Danemark, 2020 et 2021). Marilyn a récemment entamé la recherche de la pièce « Vivaces » lors d’une résidence d’un mois à Bruxelles (2023). Enfin, elle a eu l’honneur d’être l’artiste québécoise sélectionnée pour une résidence de 2 mois entre Bassano del Grappa (Italie) et Montréal, grâce au CALQ, à Circuit-Est centre chorégraphique et au Centro per la Scena Contemporanea (2023). Elle a actuellement la chance d’être artiste en “accueil de luxe” au Théâtre Aux Écuries (2023-25).

Photo : Robin Pineda Gould

Œuvre associée : Réunion.s – titre provisoire


Alexia Martel

Alexia Martel a complété sa formation à L’École de danse contemporaine de Montréal (EDCMTL) en mai 2012. Par l’entremise de l’École, Alexia a pu plonger dans différents univers chorégraphiques de créateurs d’ici et d’ailleurs dont Marie Béland, Marie Chouinard, Daniel Léveillé et Lise Vachon qui influenceront particulièrement sa vision de la danse. En parallèle à sa formation, Alexia s’intéresse au théâtre et à la façon dont le théâtre et la danse entre en symbiose. À titre d’interprète, Alexia travaille actuellement auprès d’Isabelle Boulanger (La grande fente) et Patricia Gagnon.
Photo : Christel Bourque

Œuvre associée : Réunion.s – titre provisoire, Les Précédents, De et avec…, BESIDE, Figures de silence, Vie et mort de l’élégance

.


Marilyne St-Sauveur

Diplômée et boursière du Cégep de Saint-Laurent et de l’Université du Québec à Montréal, Marilyne St-Sauveur danse dans les pièces de Marie-Julie Asselin, Marie Béland, Lynda Gaudreau, Frédérick Gravel, Emmanuel Jouthe, OSEZ!/Karine Ledoyen, Dean Makarenko, Pierre-Paul Savoie, Andrew Tay, Katie Ward, la maison de production La 2e Porte à Gauche ainsi qu’avec l’artiste visuelle Elaine LaBrie. Ces projets la mèneront un peu partout sur les scènes québécoises et canadiennes mais aussi aux États-Unis, en France, en Angleterre, en Belgique, en Italie et en Chine. Marilyne a enseigné la danse à l’UQAM, au Collège Montmorency et enseigne au Département de danse du Cégep de Saint-Laurent depuis 2004. Elle travaille également à titre de répétitrice pour la danse et le théâtre. Titulaire de la certification Ageless Grace, elle partage sa danse auprès des personnes âgées avec la compagnie Danse Carpe Diem.

Œuvres associées : Réunion.s – titre provisoire, Les Précédents, Dieu ne t’a pas créé juste pour danser, BLEU – VERT – ROUGE, RAYON X : a true decoy story, Espace vert, Twis-manivelle, maribé – live in Montréal


Dominique Porte

Établie à Montréal depuis 1989, Dominique Porte développe son travail de chorégraphe en repoussant les limites de l’expression grâce à la musique du corps. Reconnue tout d’abord comme une interprète virtuose au sein de la Compagnie Marie Chouinard, les chorégraphes William Douglas, José Navas et Kim Itoh marqueront aussi son parcours. Imprégnée d’une approche organique, animale, sensorielle autant que d’un travail architectural dans la forme, c’est de son expérience d’interprète que naîtra sa propre identité chorégraphique. Fascinée par la nature et la condition humaine, Dominique Porte explore principalement, au fil de ses créations, les thèmes liés à la communication, au rapport à l’autre, à l’identité et à la perception des sens.
Photo : Paula Youwakim

Œuvre associée : Réunion.s – titre provisoire


Karina Iraola

Karina Iraola a cheminé quelque temps aux Ateliers de danse moderne de Montréal (École de danse contemporaine de Montréal). Elle poursuit ensuite sa formation d’interprète à travers divers stages de danse contemporaine, de flamenco et de théâtre (Ateliers Danielle Fichaud et René Gagnon Formation d’acteur). Elle a dansé, entre autres, pour Rae Bowhay, Pierre Lecours, Patricia Iraola, Manon Oligny, David Pressault, Lynda Gaudreau, le collectif BBT, pour David Rancourt et Virginie Brunelle au sein de la compagnie Mandala Sitù, pour Brice Noeser et Lara Kramer. Aussi, elle poursuit depuis quelques années son propre parcours comme chorégraphe. Elle a présenté ses créations au Studio 303, à Tangente, à Festivalissimo, dans les Maisons de la culture de Montréal, au festival Vue sur la relève et au MAI. Elle a également travaillé comme comédienne et danseuse pour la compagnie Pas de Panique, pour la compagnie jeune public Le Moulin à musique et pour le dramaturge et metteur en scène Hanna Abd El Nour.


Kathy Casey
Kathy Casey

Directrice artistique de Montréal Danse depuis 1996, Kathy Casey travaille en tant que dramaturge auprès de chorégraphes qui repensent, redéfinissent, remanient la nature même de la danse. Par le biais d’un profond questionnement de la performance et du corps, Kathy Casey encourage les idées audacieuses et contribue à les faire s’exprimer et prendre forme. Elle organise et anime également un atelier annuel de recherche chorégraphique, dirige des laboratoires de recherche et anime et coanime des ateliers de danse et de dramaturgie interdisciplinaire. En plus de ses responsabilités au sein de Montréal Danse, Kathy Casey agit comme conseillère artistique pour plusieurs chorégraphes indépendants de Montréal.

Œuvres associées : Réunion.s – titre provisoire, RADIOMATON, BESIDE, BETWEEN

.
Photo : George Dutil


Sophie Michaud
Sophie Michaud / dramaturge et répétitrice

Sophie Michaud amorce sa carrière en danse au début des années quatre-vingt. Après avoir exploré la danse par les voies de l’interprétation et de la chorégraphie, elle fait sien le métier de « répétitrice ».  En juxtaposant études supérieures (UQAM) et praxis, elle approfondit alors sa réflexion sur le rôle qu’elle joue aux côtés des chorégraphes et des danseurs. Depuis maintenant plus de vingt ans, elle évolue en tant que conseillère artistique, assistante à la chorégraphie, directrice des répétitions et mentor. Parmi ses principaux engagements, figurent de longues collaborations avec les compagnies Cas Public, Manon fait de la danse, Sinha Danse, Corpuscule Danse et Bouge de là. S’ajoutent ses collaborations avec Lucie  Grégoire Danse, Fabrication Danse, maribé – sors de ce corps, Caroline-Laurin Beaucage et Catherine Gaudet, pour ne nommer que ceux-ci. À l’UQAM, elle a assisté plusieurs enseignants et a accompagné de nombreux étudiants dans leur processus de création au baccalauréat, à la maîtrise en danse et au doctorat en pratiques artistiques. Depuis 2008, le Regroupement Québécois de la Danse lui confie ainsi qu’à David Pressault, le programme de formation pour chorégraphes émergeants. Cette implication compte parmi les actions qu’elle privilégie pour renouveler sa pratique et contribuer à l’évolution de la discipline.

Œuvre associée : Révélations, BLEU – VERT – ROUGE, RAYON X : a true decoy story

.


Toutes les productions